S'abonner au flux : Fraude
: Réservé aux membres AMRAE Se connecter / Devenir membre
Date Titre Mots-clés Accès Téléchargement
30/05/2016   Loi Sapin II - Renforcement du dispositif français de lutte contre la corruption loi sapin dispositif français lutte corruption

Loi Sapin II - Renforcement du dispositif français de lutte contre la corruption
Auteur : AMRAE

Commission Responsabilités - Session du 27/05/2016


04/01/2016   Corruption : Entreprises dans la ligne de mire Corruption entreprises

Corruption : Entreprises dans la ligne de mire
Auteur : AMRAE

Atelier Deauville 2014 – 06/02/2014


28/05/2015   Nouvelles technologies : nouvelles fraudes ? fraude données CNIL

Nouvelles technologies : nouvelles fraudes ?
Auteur : AMRAE rencontres

Les nouveaux moyens de paiement sans contact, l’inscription de données personnelles sans contrôle, la multiplication des échanges sur le net favorisent la perte et l’utilisation de fausse identité : comment détecter et caractériser ces nouveaux risques ? Existe-t-il des actions de traitement adéquates (contrôle interne, crise, assurance) ? Les assureurs se-sont-ils impliqués sur le sujet ? Que proposent-ils ? Quels impacts pour les banques ?


 


Frédérique BARD, Responsable Assurances Groupe, Yves Rocher


Pierre CHASSIGNEUX, Directeur des Projets et des Evolutions, GROUPEMENT CARTES BANCAIRES


Stéphane MORALDI, Directeur Groupe Revenue Assurance, ORANGE


Cyril MURIE, Chargé des relations internationales et de l’innovation, ANTS


Luc VIGNANCOUR, Directeur Adjoint FINPRO & Risques Spéciaux, MARSH SAS


28/05/2015   La fraude à l’assurance : où sont les limites et/ou les contrôles ? assurances fraudes

La fraude à l’assurance : où sont les limites et/ou les contrôles ?
Auteur : AMRAE rencontres

Fraudes « connues » (arrêts de travail intempestifs, majorations des demandes d’indemnisations…) ou fraudes subtiles (non-déclaration de faits aggravants dans le cadre de contrats comportant des garanties automatiques assez larges). Quels sont les moyens mis en place par les assureurs pour les détecter, par leurs clients ? Comment sont-elles traitées ? Quelles sont les obligations en la matière (en B to B), les sanctions ?


 


Danielle WAJSBROT, Président Directeur Général, La Banque Postale Conseil en Assurances


Rodolphe MENN, Directeur Sinistres France et Belgique, RSA France


Armelle MULLER, Directeur département Feu et Environnement, CNPP


Frédéric NGUYEN-KIM, Directeur Agence pour la Lutte contre la Fraude à l’Assurance (ALFA)


Retour à l’Univers des Risques

Nouvelles technologies : nouvelles fraudes ?

Les nouveaux moyens de paiement sans contact, l’inscription de données personnelles sans contrôle, la multiplication des échanges sur le net favorisent la perte et l’utilisation de fausse identité : comment détecter et caractériser ces nouveaux risques ? Existe-t-il des actions de traitement adéquates (contrôle interne, crise, assurance) ? Les assureurs se-sont-ils impliqués sur le sujet ? Que proposent-ils ? Quels impacts pour les banques ?

 

Frédérique BARD, Responsable Assurances Groupe, Yves Rocher

La fraude à l’assurance : où sont les limites et/ou les contrôles ?

Fraudes « connues » (arrêts de travail intempestifs, majorations des demandes d’indemnisations…) ou fraudes subtiles (non-déclaration de faits aggravants dans le cadre de contrats comportant des garanties automatiques assez larges). Quels sont les moyens mis en place par les assureurs pour les détecter, par leurs clients ? Comment sont-elles traitées ? Quelles sont les obligations en la matière (en B to B), les sanctions ?

 

Danielle WAJSBROT, Président Directeur Général, La Banque Postale Conseil en Assurances