Session Violences politiques

21 Avril 2015

Terrorisme avec Boko Haram, l’Etat Islamique, Al Qaïda ; risque politique avec la crise ukrainienne ; printemps arabes depuis 2010… Ces quinze dernières années, le risque « Violences politiques » a pris une ampleur considérable, sans qu’aucune zone du globe ne soit épargnée. Dans ces conditions, quelles couvertures adopter ? C’était la question posée par la Commission « Dommages aux biens » de l’AMRAE lors d’une session spéciale.

Tags webzine: 
Assurance Terrorisme
Crises
Dommages aux biens
Responsabilités
RH
Risk Manager
risques assurables