Cyberattaque Petya

Un premier foyer le 27 juin en Ukraine, mais une attaque qui a essaimé très vite et touché près de 150 entreprises stratégiques : le ransomware Petya, virulent, semble être la deuxième cyberattaque massive qui sévit en près d'un mois, après WannaCry.

Petya utilise la même faille de sécurité de Windows que WannaCry.

Cette page contient des ressources pour en savoir plus sur Petya, vous aider à prévenir une infection informatique, ou à réagir après l'attaque.

 

DECLARATIONS

- Le communiqué de presse de l'AMRAE : les "Do" and "Don't" en matière de cyberattaque

- Appel à la vigilance de la Police nationale : consultez le document

RESSOURCES UTILES

- Bulletin de la Gendarmerie nationale : conseils, informations, et ressources ici

- Café-échanges spécial "WannaCry" : les présentations contiennent énormément d'informations applicables à Petya, qui exploita la même faille de sécurité de Windows que WannaCry. Décryptage et premiers enseignements disponibles ici.

- Bulletins d'informations du Ministère de l'Intérieur :

"Les risques cyber liés aux prestataires et aux sous-traitants"

"Les risques cyber liés aux rançongiciels"

- Guide d'hygiène informatique de l'ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d'Information)

- "Guide des bonnes pratiques de l'informatique : 12 règles pour sécuriser vos équipements numériques", livret de l'ANSSI et de la CGPME

ACTUALITES

- Bulletin d'alerte du CERT-FR et de l'ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d'Information : informations générales et techniques sur Petya

- Le Monde du 27/06/17 : "Comment éviter d'être infecté par Petya ?"

- Le Monde du 28/06/17 : "Le virus informatique Petya infecte de nombreuses entreprises, notamment en Ukraine"

- silicon.fr du 28/06/17 : "Petya : 5 questions pour comprendre le ransomware qui terrorise les entreprises"

- Le Figaro du 28/06/17 : "Cyberattaque Petya : les premiers faits et les zones d'ombre"

- Le Monde du 28/06/17 : "Virus informatique Petya : les réponses à vos questions"

- BFM TV du 07/07/17 : "Saint-Gobain, Mondelez et les autres chiffrent l'impact de la cyberattaque"