Actualité

Crue de la Seine : l'AMRAE appelle les entreprises à la vigilance et à la prévention

07 Mars 2016

En 1910, Paris a été paralysée par la crue hors norme de la Seine pendant sept semaines. Elle avait mis des mois à se remettre de dégâts considérables. Cette fameuse crue centennale menace Paris. Tout le problème est de savoir quand elle surviendra ? En attendant, une simulation 3D va être menée durant une semaine dans toute l'Île-de-France pour se préparer à cette catastrophe annoncée.
Ce projet "Sequana 2016" vise à tester les différents dispositifs de gestion de crise, en coordination avec tous les acteurs de terrain (pompiers, policiers, secours, entreprises, ...).

Il vise à éviter, ou réduire, les importants dégâts matériels, financiers, et humains que génèrerait une crue de la Seine. Pour une crue centennale similaire à celle de janvier 1910 (8,60 m à la station de Paris-Austerlitz), l'OCDE a estimé en 2013 :

  • 30 Milliards d'€ de dommages
  • 400 000 emplois directement affectés
  • 5 ans d 'impact sur le PIB

coûtant jusqu'à:

  • 50 Milliards d'€ supplémentaires
  • 5 Millions de personnes sinistrées
  • 4,5 Millions de personnes sans électricité
  • 1,3 Millions sans eau potable

Conséquences envisageables : un territoire à l'arrêt pendant plusieurs mois et les réseaux critiques impactés (électricité, eaux, télécoms, transports) : l'économie nationale, voire européenne en souffrirait durablement.

Pour évoquer les travaux de l'AMRAE sur le sujet et les méthodes de gestion des crises, Bénédicte Huot de Luze, Déléguée Générale de l'AMRAE, était hier sur BFM TV.

Une émission à (re)découvrir en podcast : CLIQUEZ ICI

 

Couverture presse de Sequana 2016 :

- L'Usine nouvelle du 07 mars 2016 : CLIQUEZ ICI

- Challenges du 07 mars 2016 : CLIQUEZ ICI

- Une crue du siècle peut-elle faire couler les entreprises parisiennes ? Intervention de Benoît Vraie, Président de la Commission "Intelligence économique, PCA et gestion de crise" de l'AMRAE, sur BFM TV le 09/03 : CLIQUEZ ICI

Tags webzine: